Traduction

Découverte du chemin de Pauline... une voie verte traditionnelle à redécouvrir

Il y a près de quarante ans débutait depuis la vallée de la Molignée, la transformation agressive de l’accès au nid d’aigle qu’est Haut-le-Wastia. L’ancienne route montant au village a subi à cette époque plusieurs « redressements » qui ont abouti au tracé de la voie rapide que les véhicules empruntent actuellement et qui ne rassure guère les piétons. A une certaine époque en effet, il fallait absolument sacrifier à la « déesse vitesse ». Sans souci de mise à mal des pittoresques chemins en corniche.

C’est ainsi qu’avant de pénétrer – ou souvent de s’engouffrer en trombe- dans le village, l’usager motorisé négocie un virage digne des circuits de « formule 1 ». Dessiné au début des années 70, il témoigne par sa rambarde des risques potentiels encourus par les bolides.

Le relèvement considérable du versant nord du virage ainsi remodelé a en fait condamné l’accès à un chemin communal qui s’est retrouvé en contrebas de la route et est tombé progressivement dans l’oubli. Seule une ligne de buissons touffus laissait encore jusqu’il y a peu, deviner le tracé de ce chemin désigné sur l’atlas communal comme « Chemin d’Haut-le-Wastia à Annevoie ».

Dans le cadre du PCDN (Plan Communal de Développement de la Nature), l’objectif du « groupe sentiers » est de favoriser la mobilité tranquille entre la dorsale qu’est devenu le « Ravel » et les sites qu’elle voisine de part et d’autre sur les hauteurs de la Molignée.

Le premier gros chantier sur lequel le groupe est tombé d’accord (pour ne pas dire sous le charme), c’est précisément la restauration de ce chemin communal abandonné. Sa remise en état est pratiquement terminée et il est déjà possible de l’emprunter. Ce chemin peut vous mener directement du « Ravel » près de la gare de Warnant, en passant le long du camping « Le Molignia », vers les premières maisons de Haut-le-Wastia.

A l’autre extrémité, l’accès à la route demande d’escalader le talus mais l’effort est récompensé par le magnifique point de vue sur le Mont d’Anhée, le site de Moulins, la ferme d’Ohet, les rochers de Champalle et la vaste étendue vallonnée des prés et des champs.

Un autre avantage, c’est bien sûr celui d’être libéré du stress dû à la circulation automobile sur la grand-route.

Il est possible de faire d’une autre façon la jonction entre la gare de Warnant et Haut-le-Wastia : c’est d’emprunter le sentier du bois de Creute. Plus ombragé, plus escarpé et plus caillouteux il n’offre pas les avantages indéniables que sont la pente régulière et la vue très vaste.

Venez donc découvrir ce chemin que les anciens désignent encore de cette charmante appellation « Le chemin de Pauline ».

Pratiquement, c'est un parcours en boucle. Il est possible par exemple, au départ de la place de Haut-le-Wastia ou depuis l’aire de repos en face de la gare de Warnant. En combinant la montée par Creute (moins périlleuse que la descente) et le retour vers Warnant par le chemin nouvellement restauré.


Bonne découverte.

Pour le « Groupe sentiers » du PCDN Anhée
Michel Mirgaux 082 613332