Traduction

Midone de Bioul

On doit cette légende à un littérateur gantois. Un littérateur wallon du 19ème siècle, Mr de Nimal, lui a donné sa forme définitive dans ses « Légendes de la meuse ».

Dans le château de Montaigle se promène le fantôme de la princesse Midone de Bioul. Mais qui est cette princesse? Et quelle est cette légende qui court sur le château?

"En ce temps-là, le château de Montaigle abritait la famille de Berlaymont... Un jour, rentrant de la chasse, Gilles, le fils du châtelain, rencontra une jeune fille d'une grande beauté. Toute la soirée, Gilles resta silencieux; il était tombé amoureux de la belle inconnue... Il fit venir son ménestrel pour lui demander qui était cette jeune fille à laquelle il ne cessait de rêver. C'est ainsi qu'il apprit qu'il s'agissait de la fille du triste sire de Bioul. Gilles était désespéré. Midone de Bioul était bien la dernière femme qu'il pouvait aimer. En effet, depuis près d'un siècle, une haine implacable séparait les deux familles. Le lendemain, Gilles se rapprocha des terres de Bioul et rencontra la jeune fille. Depuis ce jour-là, ils se retrouvèrent tous les jours au même endroit. Un soir, voyant son père de bonne humeur, Midone lui parla de Gilles. Aussitôt, le triste sire chassa sa fille. Celle-ci courut chercher refuge à Montaigle où le père de Gilles la reçut aimablement. Les deux jeunes gens se marièrent quelques jours plus tard dans la chapelle du château. Après les festivités, Midone voulut tenter de réconcilier les deux familles. Elle appela le chapelain et le chargea d'aller à Bioul pour obtenir le pardon de son père. Mais le religieux fut mal reçu. Le sieur de Bioul organisa alors le siège du château de Montaigle. L'affrontement fut terrible. Le sieur tua sa fille. Gilles tua le père de sa femme. Quelques jours plus tard, Gilles partit en croisade et ne revint jamais. Depuis, dit la légende, on entend parfois, venant des ruines, une plainte lugubre...c'est Midone qui appelle Gilles."